Partie 1 – Direction: Comment transformer les changements en opportunités

Rien n’est aussi constant que le changement. Les changements dans la société et dans le monde du travail conduisent à des situations qui confrontent la direction d’équipes et de collaborateurs à de nouveaux contextes. Parmi les thématiques figure notamment la gestion d’équipes virtuelles. Des sites différents, de nouvelles méthodes de travail, avec des postes de travail flexibles ou le travail à domicile, exigent de nouveaux modèles de la part des cadres de direction.

Une autre thématique qui prend de plus en plus d’importance est la polyvalence et l’hétérogénéité des collaborateurs. Derrière le concept «Diversity & Inclusion», on aspire à concevoir cette diversité comme une opportunité.

En abordant cette partie thématique, on s’intéresse à la gestion des sous-traitants. La gestion des fournisseurs est une tâche à laquelle une grande partie des cadres dirigeants du secteur FM & Maintenance est confrontée, que ce soit du côté du client ou du fournisseur.

Programme
Heure Exposé Intervenant
15h00 – 15h30

Exposé 1: Gestion des fournisseurs – Le système et la stratégie doivent concorder

La décentralisation croissante des prestations d’assistance relatives à l’activité de base exige une gestion active des fournisseurs et sous-traitants. Comment le client peut-il s’assurer que les prestataires de services soutiennent les normes de l’entreprise et répondent à ses attentes? En contrepartie, les prestataires de services font face à la question de savoir comment organiser la collaboration avec le client afin d’en garantir la réussite et une considération réciproque.

Depuis plusieurs années, Swisscom a opté pour la stratégie consistant à décentraliser la totalité des services d’assistance. Dans les différentes phases de ce processus, des stratégies de fournisseur unique et de fournisseurs multiples ont été mises en place, jusqu’à la décentralisation de véritables tâches CREM dans la gestion des fournisseurs. L’intervenant a accumulé un certain nombre d’expériences dans ce domaine, et nous en fera profiter à l’occasion du Symposium.

Jöri Engel
PDG, Swisscom Immobilien AG
15h30 – 16h00 Pause et possibilité de changer l’exposé
16h00 – 16h20

Exposé 2: Tirer profit de la diversité

La cohabitation et la collaboration entre les jeunes et les anciens, entre les femmes et les hommes ou entre différentes nationalités et ethnies sont au cœur des débats publics et politiques. Dans le monde de l’entreprise, la thématique de la diversité prend de plus en plus d’importance derrière le concept «Diversity & Inclusion». La multitude de différences visibles et invisibles entre les hommes exige une attitude proactive dans la création d’environnements de travail invitant à l’intégration. Au-delà des quotas et de la pensée de groupe, la diversité génère des plus-values.

.

Rachel Parisot
Diversity & Inclusion Specialist, Roche Diagnostics
16h20 – 16h40 Pause et possibilité de changer l’exposé
16h40 – 17h00

Direction des équipes virtuelles à l’époque numérique et agile

Quel leadership est efficace à l’époque de New Ways of Working, bureau à domicile, réunions en ligne, équipes virtuelles et méthodes agiles? Comment stimuler et évaluer de manière optimale les performances individuelles et celles de l’équipe avec ces méthodes de travail? Dans l’avenir, la «direction» ne sera pas un poste, mais un rôle (éventuellement temporaire)? Quelles compétences individuelles et organisationnelles seront alors particulièrement efficaces?

.

Prof. Dr. Dietmar Treichel MBA,
directeur de l’IKF

 

Intervenants

Jöri Engel, PDG Swisscom Immobilien AG

Jöri Engel

Vita:Jöri Engel est PDG de la société Swisscom Immobilien AG depuis 2013, et en tant que directeur Corporate Real Estate Management chez Swisscom, celui-ci est parvenu à réunir tous les services Real Estate Management des différentes unités de Swisscom sous une seule et même direction. Il a développé le service Corporate Real Estate Management qui compte près de 50 collaborateurs, et qui exploite et gère un total de 16’500 biens-fonds dans toute la Suisse, de petits biens-fonds spécifiques au réseau jusqu’à des parcs d’affaires, et ce tout au long de leur durée de vie. Engel est détenteur d’un diplôme de Master of Advanced Studies in Real Estate (CUREM) de l’université de Zurich, et a débuté sa carrière chez Swisscom en 2002, dans le service Facility Management. Par ailleurs, il est professeur associé à la Haute école spécialisée bernoise et membre du jury d’un master en Real Estate Management. Durant son temps libre, Engel s’adonne à une multitude de hobbys tels que la cuisine, le vélo, le golf ou une petite promenade sur son Vespa de collection.

 

Rachel Parisot, Diversity & Inclusion Specialist, Roche Diagnostics

Rachel Parisot

Vita: Avec son expérience en sciences culturelles et en développement organisationnel, Rachel Parisot se consacre à l’étude des structures sociales. Que ce soit dans le cadre professionnel ou bénévole, elle travaille sur les questions de développement personnel et lié à la direction, avec de grands et petits groupes. Elle exerce chez Roche Diagnostics depuis plus de cinq ans, et est responsable de la thématique «Diversity & Inclusion», qu’elle fait avancer à travers des projets et des initiatives à l’échelle locale.

 

Prof. Dr. Dietmar Treichel MBA, directeur de l’IKF Institut für Kommunikation & Führung, Lucerne

Prof. Dr. Dietmar Treichel

Vita: Dietmar Treichel a étudié la communication, les sciences sociales, la psychologie et la gestion en Allemagne, en Angleterre et aux Etats-Unis. Après avoir travaillé pendant 16 ans environ comme professeur, directeur des études et entrepreneur en Allemagne et en Autriche, il est arrivé en 2006 à l’Institut für Kommunikation & Führung IKF à Lucerne en qualité de co-directeur. Du point de vue technique et entrepreneurial, il est ici responsable du domaine du leadership, du développement organisationnel et de l’innovation. En même temps, il exerce divers mandats dans des organisations du secteur privé, des organisations non lucratives et des organisations publiques. Depuis 3 ans, il concentre ses efforts pour aider des personnes et entreprises à développer des stratégies et des compétences pour pouvoir utiliser les technologies numériques avec des méthodes agiles de manière optimale. Il est persuadé: la numérisation est une tendance, pas parce qu’elle disparaîtra, mais parce qu’elle deviendra normalité et parce que bientôt on ne pourra plus se démarquer grâce aux technologies de plus en plus standardisées. Par conséquent, on a besoin d’une agilité méthodique holistique pour transférer la numérisation de manière ciblée vers les avantages compétitifs, compétences et innovations durables. Il faut aller vite parce que les Etats-Unis ont déjà une avance de 5 ans.